Domicile > Mode de vie... > Histoire De La Danse Kalinka

Histoire de la danse Kalinka

L'histoire de la danse en Russie est imprégnée de légendes, notamment les danses emblématiques associées à la chanson folklorique Kalinka-Malinka. L'origine de cette danse vient des rues des villes russes et les coups de pied, les sauts et les acrobaties qui y sont exécutés font le bonheur des publics de toutes les cultures depuis 200 ans.

1

Misconceptions

Beaucoup pensent que Kalinka-Malinka est une chanson et une danse folklorique russe aux origines paysannes. La chanson n'a pas été écrite avant 1860 par le compositeur Ivan Larionov dans le cadre d'un divertissement théâtral. La danse a des origines bien antérieures à 1860 et a probablement été développée par des interprètes itinérants dans les rues des villes russes, comme Kiev.

2

Histoire

L'histoire russe attribue à un maçon nommé Petro Preesyadka le mérite d'être le créateur du pas de danse

L'histoire russe attribue à un maçon nommé Petro Preesyadka le mérite d'être le créateur du pas de danse " preesyadka ". La "preesyadka" consiste à s'accroupir rapidement de haut en bas, en donnant par intermittence des coups de pied en se relevant. L'histoire raconte que Petro Preesyadka passait beaucoup de temps accroupi pendant ses travaux de maçonnerie. À la fin de la journée, ses genoux étaient fatigués et il restait dehors, accroupi et étirant ses jambes dans ce qui ressemblait à une danse. La danse de Preesyadka a été repérée par un haut fonctionnaire qui a été tellement pris par elle qu'il a invité le maçon dans son palais.

  • L'histoire russe donne crédit à un maçon nommé Petro Preesyadka comme étant le créateur du pas de danse "preesyadka".
3

Terminologie

Les danses accompagnant la chanson Kalinka-Malinka sont une série de pas variés selon le chorégraphe, la région et la compagnie qui les interprète. "Drobushki" et "preepreezhki" sont différents types de sautillement, "preesyadka" est un accroupissement et "tchetchotka" est une danse à claquettes. D'autres pas incluent "le pistolet", "le diable", "la chèvre" et "l'anneau", les noms de ces pas font référence à ce à quoi ils ressemblent.

4

Théories/Spéculation

Les hivers russes n'ont pas inspiré les danses Kalinka-Malinka.

On pense que la nature radoteuse de la danse russe vient d'un besoin de rester au chaud pendant les longs hivers. Mikhail Smrinov, directeur artistique et fondateur de Barynya à New York, ne partage pas cet avis : "Pendant les périodes de froid hivernal, les Russes sont connus pour porter des manteaux en fourrure et en peau de mouton. Il se trouve que j'étais dans l'armée russe et je peux vous jurer que le port d'un lourd manteau en peau de mouton ne vous laisse même pas penser aux prépatins...", déclare M. Smirnov. Il pense que les initiateurs étaient les "skomorokhi", ou artistes de rue qui voyageaient de ville en ville en exécutant des danses dans la rue.

  • On pense que la nature radoteuse de la danse russe vient d'un besoin de rester au chaud pendant les longs hivers.
  • Mikhail Smrinov, directeur artistique et fondateur de Barynya à New York, se permet de ne pas être de cet avis : "Pendant les périodes froides de l'hiver, les Russes sont connus pour porter des manteaux de fourrure et des manteaux en peau de mouton.
5

Effets

"Kalinka" se traduit par "petit arbre boule de neige", les paroles sont un hommage à l'amour et à la nature. Les danses sont une célébration de la vie, de l'amour et de l'ingéniosité humaine. Le peuple russe a adopté cette chanson et cette danse populaires comme un symbole de sa culture et la chanson Kalinka-Malinka est désormais quasiment indissociable des danses folkloriques de Russie.

Par Hoagland

Comment réaliser un bracketing automatique avec un Nikon D300 :: Comment télécharger de la musique sur un Garmin Zumo
Liens utiles